Bienvenue sur les ondes de La Cohorte, le podcast qui rapproche les freelances !

Vous ne vous en rendez peut-être pas compte mais vous êtes de plus en plus nombreux ici.

A chaque épisode, de nouvelles oreilles de freelances nous rejoignent.

Je le sais car j’ai un tic : je jette un œil tous les jours aux statistiques que me fournit le site qui héberge le podcast. Quand il y a pic, cela signifie qu’il y a eu beaucoup d’écoutes et mon cœur bondit de joie. J’ai l’impression que mon podcast s’envole vers un succès planétaire, je me vois répondre à des interviews, être sollicitée pour des centaines de partenariats à tel point qu’il me faut un agent pour faire le tri !

En revanche, quand il y a creux, je plonge moi aussi. Je me dis que, s’il y a peu d’écoutes ce jour-là, c’est que le podcast n’intéresse plus personne, que je n’ai rien compris, que les autres font mille fois mieux et que ça serait plus raisonnable de tout arrêter.

Mon petit doigt me dit que, vous aussi, vous vivez des émotions très fortes à cause ou grâce à votre business. Je crois que cela fait partie du package qu’on reçoit quand on devient freelance.

Avec mon invitée d’aujourd’hui, on va voir comment mieux comprendre ces émotions et comment les apprivoiser.

L’objectif ? Travailler de façon plus apaisée et ne pas tout remettre en question à chaque fois que notre cœur s’emballe.

Mon invitée, c’est Elise et c’est une spécialiste des émotions fortes.

Je ne vous en dis pas plus. Écoutez son interview si vous êtes intrigué/e !


Références :
Le site d’Elise
Son Instagram

😍Pour participer au sondage de La Cohorte, c’est par ici que ça se passe !

Le partenaire :
Shine, la néobanque des freelances et des entrepreneurs

Vous pouvez écouter La Cohorte sur :
iTunes
Deezer
Spotify
Et sur toutes les bonnes applications de podcasts!

Pour papoter, il y a :
Facebook
Twitter 
Et maintenant Instagram !
Vous pouvez aussi m’envoyer un mail à hello@lacohorte.fr

Vous en voulez encore?
La Cohorte/ S3E4/ S’inventer son mode de vie
La Cohorte/ S2E9/ Se sentir mieux dans nos pompes d’entrepreneur grâce à la méditation

 

 

Crédit photo : Edouard Doret